DR. Marianne SAMUELSON

Psychothérapie: voler au dessus... des nuages

Avancez

Ne vous laissez pas entraver par un passé encombrant

Ma proposition d’accompagnement psychothérapique est issue de mon long passé d’écoute en médecine Générale.

Un Médecin Généraliste est il un psychothérapeute?

Voila une question qui m’a été souvent posée aussi bien durant mes trente ans d’exercice clinique, que depuis que j’ai changé de cadre professionnel. Cette demande m’a toujours étonnée car mes patients eux ne s’y sont jamais trompés et auraient toujours répondu oui.

Ce qui m’a intéressé dans l’abord des aspects psychiques en Médecine Générale est la forme dans laquelle ils étaient formulés, la porte d’entrée. Il pouvait s’agir de symptômes d’une grande banalité, troubles digestifs, mal au dos, insomnies, fatigues, de surconsommation d’alcool ou autre toxiques, prise de poids.

Une prise en compte du seul symptôme aurait été une voie sans issue. Et la non plus les patients ne s’y sont pas trompés.

J’ai bien entendu travaillé sur moi même, et mes zones d’ombre avec une psychanalyse dés le début de mon exercice professionnel. Des périodes de psychothérapie au cours  de différentes périodes de ma vie avec de thérapeutes ayant des orientations variées en particulier la Gestalt. Je suis initiée a la méditation Vipassana (Enseignement de SN Goenka) et je pratique avec régularité.

La littérature et la philosophie ont aussi fortement influencé ma pensée et mon exercice clinique.Les grands auteurs classique observateurs de la société de leur temps ont baigné mon adolescence, je pense en particulier aux grandes saga sociales et familiales comme  Balzac avec la « Comédie humaine », ou la grande saga des Rongon-Maquart de Zola parmi tant d’autres. Des philosophes comme Schopenhauer, Nietzsche, Spinoza et bien des contemporains… 

Les outils techniques que j’ai utilisés, les théories sur lesquelles je me suis appuyée ont été variées. Elles continuent de nourrir ma pensée et ma pratique actuelle.

Comme l’a dit Mark Twain : «  Celui qui a comme seul outil un marteau a tendance a considérer tous les problèmes comme des clous »

Je me suis appuyée en particulier et parmi tant d’autres sur la pensée de

  • Carl Rogers pour la relation d’aide
  • Eric Berne pour l’analyse transactionnelle
  • Victor Frankl prenant en compte le besoin de « sens » et la dimension spirituelle de la personne.
  • Irvin Yalom pour les aspects existentiels
  • John Kabat Zinn pour l’introduction de la méditation comme outil thérapeutique

Entamons le dialogue.
Parlez moi de votre but, nous réfléchirons ensemble sur les objectifs et le chemin

Laisser un commentaire

Fermer le menu