Ils ont avancé en confiance

Mélanie 40 ans Professeur des écoles

Une stabilisation de la vie familiale et une énergie retrouvée dans un travail renouvelé. 

Après des années difficiles, j’avais décidé de partir, rejoindre mon compagnon, reconstruire une vie stable et plus douce pour mon fils et moi-même dans une autre région.

Mais alors que mon métier m’avait toujours permis de garder un équilibre, ma situation professionnelle est devenue très instable et j’ai totalement perdu pieds.

Je faisais des allers-retours chaque semaine entre ma famille et mon travail, sans pouvoir profiter ni de l’un de l’autre, en accumulant la culpabilité, la fatigue, la frustration, en finissant par remettre tout en question.

Je suis arrivée un jour devant Marianne totalement à bout et perdue. Elle m’a d’abord fait prendre conscience que je ne pouvais pas continuer, la prise de conscience a été brutale, je n’y voyais qu’un échec et aucune solution, mais salvatrice, j’allais devoir arrêter de me créer des contraintes.

La psychanalyse m’avait auparavant donné quelques clés pour comprendre mon fonctionnement sans jamais parvenir à me donner de « méthode », d’outils pour affronter mes angoisses.

Marianne m’a appris à être attentive à moi-même, ou plutôt elle m’a appris à m’autoriser à l’être. J’ai trouvé dans sa qualité d’écoute à la fois de l’apaisement et de la stimulation. Je me suis également sentie rassurée, valorisée par son implication dans les échanges, le dialogue est toujours riche et ouvert. Elle temporise, définit des objectifs clairs et réalistes. On avance puis progresse pas à pas.

Peu à peu j’ai repris confiance, redéfinit ce qui me « structure ». Aujourd’hui, je sais aller vers ce me fait du bien et tenter d’éviter ce qui est plus toxique.

On conseille parfois aux gens de « se faire aider », encore faut-il trouver la bonne personne. Je suis forcément aujourd’hui très reconnaissante envers celui qui m’a envoyée vers Marianne.

Entamons le dialogue.
Parlez moi de votre but, nous réfléchirons ensemble sur les objectifs et le chemin

Laisser un commentaire

Fermer le menu